IOT et industrie : Conseils sur la sélection des capteurs IoT

Détecteurs inductifs et capacitifs de Telemecanique Sensors Alors que la connectivité est un ingrédient clé, sinon la clé, dans les applications de l'Internet des objets industriel (IIoT), les capteurs fonctionnent de près. Après tout, la plupart des projets IoT industriels sont centrés sur l'agrégation et l'analyse des données de capteurs à partir d'une gamme d'appareils pour améliorer les opérations de maintenance et de production. En fait, la plupart des applications IIoT impliquent de déployer beaucoup plus de capteurs que ce qui a été traditionnellement utilisé pour collecter autant de données que possible à des fins d'analyse.En raison de l'importance des capteurs pour l'IIoT, comprendre les capteurs conçus pour les applications IoT est une exigence critique de la transformation numérique. Pour aider à répondre à une question d'un lecteur d'Automation World sur la sélection des capteurs IoT, nous nous sommes connectés à Allan Hottovy de Telemecanique Sensors de Schneider Electric pour un épisode récent du podcast «Automation World obtient une réponse à vos questions». Allan Hottovy de Telemecanique Sensors. Hottovy pour expliquer la principale différence entre un capteur traditionnel et un capteur IoT. «Dans mon esprit, un capteur traditionnel est essentiellement un capteur analogique. Ils ne peuvent convertir qu'un élément physique, tel qu'une contrainte, une force ou une température en un signal électrique. Ensuite, ce signal est introduit dans un type d'enregistreur ou d'appareil »pour analyse, a-t-il dit. Ces «analyses post-test» associées aux capteurs traditionnels sont coûteuses et nécessitent beaucoup de main-d'œuvre. Compte tenu du manque d'intelligence des capteurs traditionnels, Hottovy a déclaré que l'un des grands avantages des capteurs compatibles IoT est qu'ils éliminent ce travail post-test coûts parce qu'ils ont une intelligence embarquée qui peut communiquer avec un ordinateur centralisé. Cela se traduit par la capacité d'un capteur IoT à «effectuer un étalonnage automatique et surveiller ou collecter des informations sur la santé du système, ce qui se traduit par une réduction des coûts d'exploitation. La capacité de traiter plus d'informations est vraiment la véritable puissance du capteur IoT moderne grâce à sa capacité à enregistrer, analyser et prendre des décisions. Les capteurs traditionnels avaient des capacités très limitées pour ce faire. » Intelligence embarquée
Une autre caractéristique importante des capteurs IoT est leur capacité à s'auto-identifier sur un réseau. «Auparavant, c'était un véritable défi de brancher 300 capteurs sur un réseau et de devoir ensuite déterminer quel capteur était lequel. La capacité des capteurs IoT à s'auto-identifier, associée à leur vitesse et à leurs capacités d'analyse, signifie que vous pouvez effectuer beaucoup plus de traitements en temps réel sur l'appareil. La réduction des données et le regroupement des données (grâce à l'analyse sur l'appareil) est une fonctionnalité très importante, en particulier lorsque vous essayez d'extraire des informations et de prendre des décisions à partir de celles-ci. »Hottovy a noté que l'intelligence intégrée dans les capteurs IoT permet aux utilisateurs d'effectuer un éventail de tâches supplémentaires, allant de la mécanique à l'analyse. Vous pouvez utiliser l'intelligence intégrée sur un capteur IoT pour «faire des choses mécaniques comme la création d'un interrupteur de fin de course pour la pression, par exemple, pour envoyer un signal lorsque la pression atteint 60 psi pour éteindre la pompe, ou envoyer un autre signal lorsque la pression chute à 40 psi. » Du côté analytique, vous pouvez utiliser des capteurs compatibles IoT pour examiner l'efficacité et la consommation de courant au cours d'un processus ou effectuer une conversion RMS filtrée (quadratique moyenne) des données de vibration pour examiner les conditions variables.
Lorsqu'on lui a demandé quelles étaient les caractéristiques les plus importantes d'un capteur IoT, Hottovy a déclaré: "Comme d'innombrables gestionnaires m'ont répété à maintes reprises, il s'agit du coût, du coût, du coût." Compte tenu de cela, Hottovy a déclaré que les prix devraient être revus à la lumière des capacités d'un capteur à exécuter des fonctions essentielles telles que l'auto-identification et l'auto-étalonnage, car ces capacités réduisent les coûts d'exploitation. «Si vous disposez de 6 000 canaux, il est vraiment difficile de les aligner tous, c'est pourquoi les fonctionnalités d'auto-identification et d'étalonnage apportent vraiment de la valeur aux grandes applications système», a-t-il déclaré.Le XIOT Cloud Connected Sensor de Telemecanique Sensors est basé sur la technologie LPWAN (Low Power Wide Area Network), exploité par Sigfox. Lorsque les contacts d'un interrupteur de fin de course ou d'un pressostat changent d'état, l'émetteur autonome envoie un message au réseau IoT, qui est ensuite acheminé vers les serveurs sécurisés de Telemecanique pour être livré aux PC, tablettes ou smartphones. probablement utilisé pendant 20 à 30 ans. «C’est pourquoi je n’aime pas les technologies propriétaires ou uniques en leur genre qui créent beaucoup de buzz sur le marché. Ce ne sont généralement pas de bonnes choses pour un ingénieur de procédés. Vous voulez des technologies fiables, robustes et éprouvées qui peuvent être installées puis oubliées pendant 20 ans. Cela peut causer beaucoup de conflits avec les informaticiens, car ils veulent les nouveautés et les meilleurs, mais la chose fondamentale à retenir est qu'il s'agit d'un équipement conçu pour des décennies de travail et que les besoins de transmission du système doivent être pris en charge. "Filaire ou sans fil
Hottovy conseille d'être ouvert à l'utilisation de capteurs IoT filaires ou sans fil, car «vous pourriez avoir besoin des deux». La directive qu'il suit est de n'utiliser le sans fil que lorsque le câblage est difficile ou coûteux. «Je préfère les systèmes câblés car les signaux sont plus sécurisés. Ils sont plus difficiles à pirater », a-t-il déclaré. «De plus, avec les capteurs filaires, je reçois un signal plus fort pour travailler et je n'ai pas à m'inquiéter qu'un camion ou une palette se trouve entre un émetteur et un récepteur. Il y a beaucoup de choses qui peuvent se produire dans un environnement industriel qui peuvent interférer avec les signaux sans fil. »Facteurs de sécurité
Comme pour tout appareil connecté, les capteurs connectés entraînent de nombreux problèmes de sécurité. La sécurité des réseaux industriels est «compliquée, car souvent, vous ne savez même pas ce qui est connecté à Internet dans une installation», a déclaré Hottovy. «Donc, vous devez vous en tenir aux idées fondamentales. Ayez toujours une bonne raison de vous connecter à Internet. Assurez-vous qu'il y a un avantage clair et un besoin clair, car chaque nouvelle connexion est un autre point d'accès que quelqu'un pourrait cibler. »Il conseille aux utilisateurs d'être trop prudents dans la conception du système et d'isoler et de contrôler totalement l'accès à l'espace chaque fois que possible. . «Respectez les normes éprouvées et éprouvées avec des contrôles de sécurité multi-chemins robustes. Assurez-vous de comprendre ce qui se passe dans le système et gardez le contrôle de cela. C'est difficile, mais cela peut être fait.

Laisser un commentaire