IOT et industrie : Faire fonctionner Edge Computing pour la production locale pendant l'économie COVID-19

Illustration: © IoT For All La pandémie COVID-19 a provoqué un changement sismique dans le paysage économique mondial alors que les fabricants s'orientent vers une production et une distribution plus locales. À mesure que les chaînes d'approvisionnement deviennent plus courtes et plus transparentes, la combinaison de l'informatique de pointe et des appareils IoT industriels (IIoT) aidera à répondre aux demandes des marchés en évolution en augmentant la sécurité, l'optimisation et la connaissance de la situation – toutes choses qui étaient importantes avant la pandémie, mais qui sont indispensable pendant une crise. Bien que le marché de l'informatique de pointe existe depuis des décennies, il devrait connaître une poussée de croissance majeure, passant de 30% par an de 3,2 milliards de dollars à 44,0 milliards de dollars d'ici 2030. Pendant ce temps, l'Internet des objets (IoT) Business Index 2020, une enquête et Un rapport créé par l'Economist Intelligence Unit (EIU), montre que plus de 10% des fabricants ont doublé leur investissement dans l'IoT au cours des trois dernières années, tandis que 64% se situent entre les stades précoces et avancés de la planification ou de la mise en œuvre de l'IoT. , au milieu de la crise sanitaire, les entreprises ne réduisent pas leurs projets de transformation numérique, mais les accélèrent en fait. Le haut niveau d'intelligence numérique trouvé à la convergence de l'informatique de pointe et des appareils IIoT aura un impact profond sur les entreprises en leur donnant une meilleure compréhension des chaînes d'approvisionnement tout en permettant une production locale plus efficace.La crise sanitaire a entraîné l'arrêt de l'activité économique mondiale en tant qu'entrepôts, les usines et les entreprises ferment pour protéger les travailleurs. Cela a poussé les entreprises à aller de l'avant avec leurs stratégies d'automatisation – en mars, 41% des patrons dans 45 pays ont déclaré investir dans l'automatisation en vue d'un monde post-COVID-19.Edge computing aidera de nombreuses entreprises à atteindre leurs objectifs d'automatisation. Son cadre décentralisé ne remplace pas mais complète le cloud computing en permettant le traitement des données sur le site de production (le «bord»), ce qui se traduit par une latence plus faible, une bande passante plus élevée et une réduction des frais généraux du réseau. Équiper les appareils IIoT de capacités de stockage de données et de calcul compatibles avec la périphérie donne aux fabricants un aperçu de leurs opérations en permettant même aux plus petits capteurs, instruments et autres appareils IIoT de se connecter aux réseaux sans fil via des passerelles, des rassemblements et de partager des données en temps réel En prenant des mesures immédiates, les performances de la machine sont optimisées et l'analyse prédictive peut identifier et prévenir les pannes d'équipement, ce qui permet d'économiser des coûts élevés. Une maintenance prédictive plus intelligente n'est pas le seul avantage dérivé de l'IoT à trouver son chemin sur la ligne de production; les informations recueillies à partir de ces capteurs peuvent optimiser les processus ou les performances des actifs au moment où cela est le plus nécessaire.Bien que les centres de données de périphérie contiennent des équipements de réseau et des serveurs qui alimentent les services de cloud computing et diverses plateformes vidéo et de médias sociaux, ils hébergent également des données critiques, applications et services qui prennent en charge les systèmes d'urgence des entreprises. Beaucoup de ces centres de données sont placés à proximité des zones qu'ils desservent, ce qui permet aux entreprises de prendre des décisions autonomes sans intervention humaine. Les centres se sont avérés particulièrement importants pendant la crise sanitaire actuelle. De nombreux opérateurs de centres de données continuent de limiter l'accès des employés et des fournisseurs à leurs installations en faveur de la gestion à distance. Ils peuvent également contribuer aux efforts de relocalisation alors que les chaînes d'approvisionnement mondiales reconstituent les capacités de production régionales.Les chaînes d'approvisionnement plus courtes sont intrinsèquement risquées – des lignes de production peuvent être mises en place pour répondre à une demande accrue du marché, mais la demande peut se dissoudre rapidement. Pourtant, la régionalisation de la production présente également de grands avantages, et les systèmes, appareils et capteurs IIoT peuvent aider les fabricants à positionner leurs opérations pour répondre aux fluctuations de la demande de production.Pour calculer le trafic local, la 5G permet à des dizaines de milliers d'appareils d'accéder à des cellules individuelles tout en les périphériques de périphérie exécutent des tâches de traitement complexes. Cela permet d'éviter la moindre perte de connectivité ou de vitesse, de rendre les services numériques inutiles, d'avoir un impact sur les systèmes critiques ou de causer des problèmes dangereux pour des services tels que le transport sans conducteur ou les machines industrielles.Avant la pandémie, les technologies de réseau telles que la 5G se préparaient déjà à des surtensions. dans l'augmentation du trafic réseau et du Big Data. Les récents événements mondiaux perturbateurs ont mis en lumière la nécessité de technologies de pointe intelligentes pour empêcher les réseaux de se surcharger tout en transportant les données du cloud vers la périphérie.Bien que la 5G soit encore une technologie en développement, on s'attend à ce qu'elle contribue à créer des réseaux plus agiles sur mesure. aux besoins variés des différentes entreprises aux niveaux mondial et local. Par exemple, le port de Rotterdam, le plus grand port d'Europe, a travaillé avec Huawei, KPN, ExRobotics, Accenture, Shell et ABB pour tester les premières applications industrielles 5G utilisant des données de capteurs pour optimiser les performances opérationnelles et automatiser le mouvement des navires et des biens. Alors que les générations précédentes de personnes connectées à la technologie sans fil et à Internet, la 5G connecte les choses aux personnes, à Internet et, surtout, à d'autres choses.L'un des derniers développements de la 5G est O-RAN (Open Radio Access Network), qui se développe les performances et l'efficacité des réseaux mobiles encore plus largement. En 2019, Vodafone a lancé des essais O-RAN au Royaume-Uni après avoir déjà lancé des essais en République démocratique du Congo et au Mozambique pour réduire le coût de l'équipement réseau, rendre les réseaux sans fil plus démocratiques dans les zones rurales et urbaines et augmenter le potentiel de la 5G. . – La chaîne d’approvisionnement mondiale est à une étape charnière de son évolution, tous les signes indiquant que la fabrication devient plus régionale. Un traitement plus rapide à la périphérie s'intègre parfaitement dans les projets de transformation numérique de nombreuses entreprises. En fait, cela peut les accélérer en donnant aux fabricants de meilleures informations sur l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement tout en soutenant la production locale basée sur les données.

Laisser un commentaire